L’Association

BUT DE L’ASSOCIATION

L’objectif de l’association est de faire avancer la cause du handicap et de l’accessibilité en France, conformément aux principes posés par la loi du 11 février 2005, d’oeuvrer pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées, et mettre en place des moyens de transport adaptés en fonction de la mobilité et du problème particulier de chaque personne (travailleur ou non) handicapée. La première action de l’association sera l’organisation d’un pèlerinage multiconfessionnel et civique vers St Jacques de Compostelle, durant l’été 2013.

VALEURS ET RÉFÉRENCES DE L’ASSOCIATION

Selon Théodore Zeldin (historien, sociologue et philosophe britannique),
« le handicap est partagé par tous. Mais les plus atteints sont ceux qui ne s’en rendent pas compte ». Le plus francophile des britanniques, ajoute « qu’être accessibles les uns aux autres c’est supprimer les obstacles, surmonter les incompréhensions, aussi bien lutter contre le racisme ou l’antisémitisme qu’aménager l’accès à des lieux ou des activités pour ceux qui en sont exclus ou privés, car une société accessible est une société respectueuse  de l’autre, de sa valeur et de sa différence. »

Afin de promouvoir l’accessibilité, enjeu décisif de la loi de 2005.

 Sous la devise « Liberté, Accessibilité, Fraternité », entre la fin juillet et la mi-août 2013, depuis Martel au nord du Lot, en passant par le sanctuaire, aujourd’hui inaccessible, de Rocamadour, première étape de l’aventure, 12 pèlerins handicapés, grâce à un engin libérateur (Mobile Dream), rejoindront Gavarnie, à la frontière espagnole. Dans la Région Midi Pyrénées, récemment meurtrie par l’horreur antisémite, notre message d’espoir, est celui de l’accessibilité comme valeur universelle.

La médiatisation de l’aventure Santiago accessible et la mobilisation des énergies liées à ce projet sera mise à profit afin de sensibiliser l’opinion publique sur la priorité du respect des objectifs et des échéances au 1er janvier 2015, condition essentielle pour que la France rattrape sa position de lanterne rouge en Europe quant au traitement social et moral de la question du handicap. 

LE COMITÉ DE PARRAINAGE

L’association est inspirée par un comité de parrainage composé d’une soixantaine de personnalités Les membres du comité de parrainage apportent, selon les modalités les plus diverses, leur soutien à l’association et au projet de  Santiago accessible. Ils fourniront un témoignage écrit pour la réflexion civique  de l’opération et contribueront à sa médiatisation. 

DONS ET ADHÉSIONS

La cotisation annuelle pour adhérer à l’association est fixée à 10 euros.

Les dons plus importants, permettant de bénéficier d’avantages fiscaux, seront collectés par une association, reconnue d’utilité publique, étroitement liée à l’aventure Santiago accessible, l’établissement de travail adapté, rattachée à l’Association des Paralysés de France (APF).

Le coût du projet sera aussi, financé par le recours à différents « sponsorings » (entreprises, collectivités, associations, syndicats, écoles) souhaitant associer leur nom, leur produit ou leur service à cette aventure.